CONTACT / ADVERTISING / GIFTS / DEATH THREAT

hello(a)newwavehooker.com
twitter.com/newwavehooker

17/03/2011

Bon Jovi, seisme, et destruction de la musique


Bon, je suis super en retard sur plein de trucs qui sont arrivés ces derniers jours, désolé. J'etais en train d'écrire pour d'autres projets et moins ici. Qu'est il arrivé d'interessant ? En premier lieu, Jon Bon Jovi a découvert un truc incroyable et nous alerte : Steve Jobs a tué le business de la musique.

Et oui, selon Bon Jovi, Apple avec itunes a tué la magie autour du disque : "les enfants d'aujourd'hui ont perdu le plaisir de se mettre un casque sur la tête, de monter le volume avant de fermer les yeux et se laisser aller dans un album, tout comme la beauté de prendre leur argent de poche et d'acheter un disque en se fiant à sa pochette, sans savoir ce que donnera la musique, mais juste en imaginant celle-ci en fonction de l'image."

Bon, d'accord, on a perdu la beauté d'avoir des bons vinyls avec des grandes et belles pochettes énormes qu'on ramenait de chez notre disquaire préféré. C'est comme ça. Mais j'adore le petit passage sur l'argent de poche dépensé sur un disque sans connaitre le contenu.
On etait vraiment très heureux d'acheter des disques sur une belle pochette et de se rendre compte que 10 morceaux sur 12 etaient de la vraie merde. Ca c'etait vraiment de la magie oui. Content que des labels nous compilent quelques titres vendu 20€ alors qu'il n'y avait pas grand chose dedans. Malheureusement Jon, la technologie liée au MP3 ce n'est pas Jobs qui l'a inventée, il a au moins essayé de faire en sorte que tu gagnes encore un peu d'argent en vendant du MP3, ce n'etait pas gagné. Si quelqu'un a vraiment tué le business, c'est nous, le public, en n'achetant plus, en délaissant le format album et en picorant des titres et des singles.
Mais bon, les labels ont un peu vendu n'importe quoi sous forme d'albums, que les gens aujourd'hui décident de ce qu'ils veulent n'est que le juste retour des choses. Qu'ils le volent, ça c'est bien dommage mais c'est une autre histoire.
Alors oui, je suis nostalgique aussi des bons albums que tu prenais le temps d'ecouter, mais au final, tu n'en achetais que 2 ou 3 vraiment très bons par an. On a juste besoin de faire plus le tri aujourd'hui, c'est parfois compliqué, certes.



J'aime bien Bon Jovi, ses vieux titres me font toujours sourire, mais je suis quand même de la génération qui voyait "kill Bon Jovi" ecrit sur la Guitare de James Hetfield, on se souvient de qui monopolisait l'attention des medias mainstream. Jon, tu ne t'es pas trop plaint de l'epoque MTV, quand on matraquait tes clips à longueur de journée, ce qui a fait vendre tes disques. Pas vraiment de place laissée à l'imaginaire et à l'achat magique, juste du bon marketing. Moi j'avais envie de tuer ma télé à l'époque, quand elle etait squattée par des artistes comme Bon Jovi, au moins aujourd'hui grace au net, j'ai le choix d'aller ecouter et voir autre chose, sans jamais passer par la case "musique imposée"
Ensuite Jon, je suis désolé de te dire que lorsqu'on arrive sur ton site, sur la home page, une belle pub nous annonce que ton "greatest hits" est disponible sur iTunes.... mais je croyais que Steve jobs...non ? ok, laisse tomber.


Et puis étant sur le site de BonJovi j'ai commencé a aller faire un tour sur les ventes de tickets.Et là, c'est sur on ne plaisante pas avec le business : vendre des billets de concert 1400$ (!!!!!) donnant le droit d'être devant la scène et avoir un sac avec trois autocollants et une photo dédicacée, ça par contre, Jon, tu as raison c'est vraiment magique pour le portefeuille du fan. Il est ou ce fameux ancien temps que tu regrettes tant, le temps des vinyls en magasin, mais aussi le temps ou les fans achetaient leur place au même prix, le temps ou les plus acharnés attendaient devant la salle pour avoir les premiers rangs, ah c'etait magique, fun mais moins lucratif, en effet.


Ce n'est pas très grave, dans quelques années, il y aura certainement quelqu'un qui se plaindra du bon vieux temps du mp3 : "mais c'etait génial quand on telechargeait nos titres, on choisissait dans un catalogue, on prenait ce qu'on voulait", on ne sait pas vraiment comment on consommera la musique dans quelques années. Difficile de faire marche arriere quand la technologie s'est imposée, on le voit avec le nucléaire aujourd'hui.
Tiens en parlant nucléaire, j'adore la promo du nouveau clip de black eyed peas:



bravo ! quel tact. Hyper bien vu. Sachant que les black eyed peas sont une menace mondiale pour la santé aussi inquiétante que le nucléaire, je me demande si le planning de tournage n'aurait pas du être décalé d'une semaine ça m'aurait bien arrangé. Trêve de plaisanterie. je trouve ça un peu limite quand même comme argument marketing : "regardez le clip tourné dans le pays juste avant que tout le monde meure".

Pour finir la semaine, an alliant menace, seisme, et destruction du business de la musique, en voila qui sont en train de réussir a rendre ce business encore plus minable : Ark Music Factory. Un pseudo label qui recrute des ados pour essayer d'en faire des stars, qui sont en train d'inonder youtube de clips plus ignobles les uns que les autres, plus cons que René la taupe, mélange d'euro dance emo rnb à l'autotune (obligatoire), avec toujours un black recruté dans le coin qui vient donner la caution street en faisant le mec qui rap, un régal. Jettez un oeil sur leur soirée de lancement, les extraits live sont fameux...sinon les clips sont là, un must aussi : Rebecca Black (10 millions de vues !), Britt Rutter , Ariana Dvornik...à coté Kesha c'est David Bowie. C'est vraiment la peur totale, idiocracy au coin de la rue. Et ne pensez pas que l'avenir se trouve dans les pages des blogs musicaux pointus, l'avenir il est là.




voila c'etait ma semaine, et apres Bon Jovi se demande pourquoi on ne veut plus acheter de disque.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce post c'est la fin du monde.
Le jugement dernier à lui tout seul.

Johan

Gyn a dit…

Ark Music Factory ça fout vraiment les boules, si le futur de la pop c'est ça on est mal ...

Anonyme a dit…

En parlant d'agonie dans l'industrie du disque, Institubes n'est plus.

Kevin a dit…

Ahah et même une cover death métal du Friday de Rebecca Black :D

http://www.youtube.com/watch?v=pi00ykRg_5c

radapunk a dit…

Did you heard what Rob Matts said about that?

nolvadex

Related Posts with Thumbnails