CONTACT / ADVERTISING / GIFTS / DEATH THREAT

hello(a)newwavehooker.com
twitter.com/newwavehooker

27/12/2010

wiesica101: " if i'd the balls this is how i'd go out."

Toujours bon de se rappeler qu'il y a des artistes dont le personnage suffit à en faire un clip...il y en a encore ?


24/12/2010

Joyeux Noel, joyeuses fêtes a tous...

20/12/2010

demain !


Même si la pochette ne donne pas envie, à l'interieur il y a tout ce qu'il faut pour passer de bonnes fêtes. Un vrai album de musique pop, parfait pour finir l'année. Des titres pour danser, des ballades, du featuring bien senti (ana matronic de scissor sistersr, Kelis...), un retour à l'ambiance des meilleurs albums de DD...bref je n'en dis pas plus, ça sort demain.

une bonne chanson avec du marketing est une meilleure chanson...


Malheureusement la musique n'a jamais été un sport. Celui qui court plus vite que les autres, qui est le plus fort, ne gagne pas forcement à la fin. Des supers groupes, des supers chansons, il y en a plein les locaux de repetitions et plein les caves.Tout est toujours une question de chance, de rencontres, d'opportunités, de timing, de marketing et plus encore d'exposition. Un peu à l'image de ce qu'est en train de vivre Biffy Clyro, ou plutot leur chanson Many Of Horror (when we collide). Biffy Clyro est un groupe culte pour certains, mais aussi l'outsider de toujours, faisant sa carriere dans la moyenne haute du tableau, souvent deuxieme, jamais premier.
la semaine derniere en Angleterre, Matt Cardle le gagnant de l'émission X Factor a sorti son single "When we collide" (petite coupe dans le titre au passage), reprise surprise de Biffy Clyro. Le voila premier du top, avec 439 000 exemplaires vendus. L'original en avait vendu 40 000 lors de sa sortie...et oui !
C'est le même titre, mais avec un peu de télé réalité, beaucoup de promo, ce qui ne semblait être qu'un honnête morceau quelques temps auparavant devient un hit aujourd'hui.
C'est comme ça, le simple amateur, candidat de télé réalité tirera toute la gloire de ce morceau plutot que ceux qui l'ont composé , produit et sorti. Heureusement le groupe se fera au moins un cheque. Mais dans la musique la gloire est souvent une aussi belle récompense que l'argent, et faire reconnaitre son talent est aussi important que le chèque.

Comme quoi, un tube c'est très subjectif, sauf avec le marketing, mais bon, je ne vous apprends rien.



17/12/2010

bon week end !

15/12/2010

Who the fuck is Justin Bieber ?

Je n'aimerais pas du tout être le cerveau d'Ozzy Osbourne, avec tout ce qu'il s'est mis. Mais j'aime le monde dans lequel il vit aujourd'hui...

13/12/2010

Radio Nostalgie

beau clip du grenier.

09/12/2010

Together in Electric Dreams !





The last laugh

ok j'ai 1 mois de retard pour Halloween, et alors ? http://www.MrJonesWatches.com/



08/12/2010

All you need is Now - Duran Duran ( Free sur Itunes!!)

!! Je fais un up de l'article car le single de DD est gratuit sur iTunes depuis aujourd'hui, allez on ne se prive pas pour Noel !! suivez le lien : ALL YOU NEED IS NOW

Voila que débarque enfin le nouveau single de Duran Duran, du même titre que l'album, produit par Mark Ronson. AAAAAh, joie et bonheur pour le monde de la pop. L'album sera dispo le 21 décembre sur itunes. Un tres bon titre, avec ce petit refrain aux sonorités aigre douces. Un titre comme je les aime, qu'il faut laisser vivre et ecouter plusieurs fois pour l'apprécier à sa juste valeur. Pas le truc qui fait "blip blip" qu'on aime dans la minute et qui disparait la semaine d'apres.
En plus, il paraitrait que c'est loin d'être le titre le plus fort et le plus pop de l'album, tant mieux, ça ne laisse présager que du bon. Un vrai retour pour le groupe, toujours la marque de fabrique du refrain qui cherche la vraie mélodie. Oui j'aime ça, j'attends l'album. je l'attends.

5 minutes pour calmer la France

Avec la sortie de la B.O de Tron c'est le retour de Daft Punk. Plutot que de poster une énième fois un extrait du single issu de la B.O que vous verrez partout et plutot que de faire un énième article sur eux, un visionnage de cette video de 5 minutes permet en un clin d'oeil de voir qu'aucun artiste français n'aura jamais eu autant d'impact au monde tant sur la musique que sur l'esthétique. De temps à autre ça fait du bien de jeter un oeil en arriere et du mal aussi de se dire que les stars en France seront toujours Hallyday ou Claude François...

On dira ce qu'on veut, on peut aimer, critiquer, crier au génie ou au pillage, mais on ne peut pas nier la puissance artistique de ce duo. Personne n'a jamais atteint ce niveau dans ce pays, personne n'aura autant touché à tout avec une réussite aussi éclatante. Et puis ça reste pour moi l'expérience live la plus incroyable de tous les temps, pour ceux qui ont vu la tournée en 2007, on se comprend.

07/12/2010

Paula Abdul drinking a Pepsi, October 17th, 1987


J'etais tranquille ce matin, je pensais a retirer tout mon argent de la banque, comme me le demandais Eric Cantona. Et puis finalement, j'avais 3 chèques à déposer, du coup ça ne m'arrangeait pas. J'ouvre alors un onglet facebook et voilà que ce cher père Latex jamais avare en bonne trouvaille (Tekilatex , Soundpellegrino), me poste un titre forcément évocateur d'une merveilleuse époque où les couleurs s'appelaient "émeraudes" ou "turquoise", certainement le meilleur titre de morceau de l'année : "Paula Abdul drinking a Pepsi, October 17th, 1987" de CSLSX et derriere un bon morceau tout court.
Je ne suis plus à Paris sous la neige, je cruise après un orage de fin d'après midi en été, le sol humide refletant les néons pastels...

CSLSX - Paula Abdul drinking a Pepsi, October 17th, 1987 by CSLSX

06/12/2010

Fall out Boy + Every time I Die + Anthrax = The Damned Things


Ca pourrait certainement être le clip de la semaine. Facilement. The Damned Things est un nouveau groupe, mais ses membres sont des sacrés poids lourds des 25 dernieres années du metal. Scott Ian, Rob Caggiano des vétérans Anthrax, légende du Thrash des 80s (Scott Ian légende tout court), Keith Buckley de Every Time I Die, un des meilleurs groupes que le metal a pu apporter dans les années 2000 : l'alliance parfaite d'un esprit rock n roll combiné à une violence hardcore jamais feinte et Joe Trohman et Andy Hurley de Fall Out Boy, le groupe idole des teenagers de la génération Myspace.

Association bien improbable sur le papier, mais qui fonctionne parfaitement, avec humour et recul, dans un très bon clip cartoonesque à souhait. L'album arrive le 14 décembre.

04/12/2010

les meilleurs disques de l'année sont les moins pires.


Bon, nous voici en décembre, c’est le moment où tout le monde va y aller de son petit top10 des albums de l’année. On aura le groupe de pop sympa, l’artiste de rap un peu ghetto mais ouvert, l’artiste de rap pas du tout ghetto donc acceptable, une chanteuse d’un pays exotique (inclus les pays scandinaves), deux trois trucs hype qui ont eu une chanson en synchro dans une pub, un truc hippie folk inécoutable mais gage de vraie créativité. Bref, on le connaît déjà. Et pourtant 2 choses :
1. aucun de ces disques de 2010 ne sera jamais un classique, vu la pauvreté toujours plus inquiétante de la créativité et de l’artistique dans la musique.
2.J’en reviens à mon article de janvier qui disait que c’en était fini des albums. (et l’année l’a confirmé)
Bon je ne vais pas revenir sur l’article vous pouvez le relire ici ( le meilleur album de 2010 ). Mais on en est bien là. Du micro évènement, une profusion de singles, et des albums nuls. La musique c’est manger un paquet de M&Ms maintenant. On mange un bleu, un jaune, un vert, on s’en fout un peu, il y a marqué M&Ms dessus ça suffit à nous faire plaisir. On ira pas en magasin demander un paquet de bleus parce qu’on ne veut que ceux là pour le déguster tranquillement en prenant son temps. Ce n’est pas possible. Ce qui me fait venir au point 1.
Oui on est bien devant un paquet de M&Ms. Peut importe la couleur tout a le même gout. Sauf que là on se demande encore lequel.
Rien de réac dans ce post, je passe ma vie à écouter de la musique, tous styles, toutes sortes de choses, cherchant à découvrir et à me faire surprendre. Mais ce temps paraît très loin. Tout est devenu tellement uniformisé, manufacturé, prêt à consommer, quasiment prémâché.
Franchement, tenter de faire un top 10 des albums en 2010, c’est vraiment se contenter de pas grand chose. Un single, par nature, c’est le titre du moment, s’il reste dans la mémoire collective tant mieux, s’ il nous divertit sur l’instant présent, c’est son rôle après tout. Je n’en voudrai jamais à David Guetta ou d’autres de venir pondre quelques bons titres pour amuser la galerie. Pas plus qu’on ne peut en vouloir à Boney M ou Village People. On n’attend pas leurs albums, on n’attend pas d’aller les voir en concert, on ne leur demande pas de pondre une œuvre sur 40 ou 50min. C’est de l’Entertainment, pur et dur.

Pour les autres, ça se corse. Quand on est fan d’un groupe, d’un artiste, on veut tout. On veut tous les morceaux, on veut le voir en concert, on veut rentrer dans l’univers qu’il nous propose. Enfin on voulait. Enfin, c’est ce qu’on nous proposait.
Non seulement l’ère actuelle n’est pas à l’écoute studieuse de 12 titres de suite du même artiste, mais si vraiment on décide de le faire, gare à la déconvenue.
Je ne dis pas qu’il n’y a pas de bons titres, mais il n’y a rien d’assez fort pour rester. Pour tenir. Tout se joue sur un gimmick, sur un son de prod, sur une mode, sur un style, sur une posture, mais pas sur des chansons.

On a eu quoi cette année ? Two Doors Cinema Club, The Drums, Vampire Week end j’en passe et des encore plus insipides. Ok, y’a des bons titres, c’est gentil, c’est mignon, ça m’a l’air sincère mais je ne vais pas les épouser comme dirait Ottawan . C’est juste du son, sympa, des notes mises au bout les unes des autres, c’est plaisant, mais ça n’a aucune âme. Ca ne bouscule rien. Ca brosse dans le sens du poil, ca passe tout seul. Désolé, mais c’est difficile de se contenter de ça.

Ensuite, la musique pour fille cool : Iblame Coco, Marina & the diamonds, Uffie, Glasser…zéro. Néant. Ca rentre par une oreille, ca ressort par l’autre automatiquement. Mais bon ce sont des filles, l’image est cool, donc parlons en, faisons des couvertures de magazines. Mais c’est juste des titres les uns après les autres. On pourra dire ce qu’on veut, oui c’est bien produit, ça sonne, c’est propre, mais c’est de la confiture de tendances, un amalgame de pseudo coolitude. Mais ça, n’importe qui peut le faire sur un ordinateur portable. Faire sonner des notes qui s’enchainent bien est à la portée de n’importe quel type qui a garage band. Encore une fois, où sont les chansons. Les chansons !

Le mal de la décennie est aussi d’avoir introduit trop de second degré dans la musique, histoire de rendre la merde acceptable. Mettre des moustaches, jouer au tennis dans son clip, mettre un casque de moto avec un drapeau américain en paillettes comme slip de bain, mettre du scotch sur son synthétiseur pour faire le mec déglingo. Tout ça c’est de la posture, du vide, un manque d’idée comblé par par l’accumulation de n’importe quoi. Le mauvais goût n’est pas du mauvais goût, c’est être cool maintenant.
De temps en temps certains le font très bien, mais quand ça devient la norme c’est la déprime. Quand c’est la surenchère du mauvais gout ou de l’accumulation de symbole cool et décalé ca devient répugnant. Comme ce clip, d’un artiste lambda qui caractérise exactement l’époque (attention les yeux ça pique, mais il a mis tous les clichés du moment) :
Image vignetté, flash, on s’habille n’importe comment, on dévalise la foir’fouille en accessoires, on prend un nom avec « the teenage zombies poney Crystal club Crystal Crystal zombies » et c’est trop cool, c’est trop décalé, c'est surtout le meilleur moyen de cacher le manque de créativité.
Il y a la version, "attends on est trop hype, c'est pas nul, c'est décalé" :

c'est bien de faire du vintage ringard, c'est bien de chercher "hier", mais quand est ce qu'on fait demain ? Bref toute cette vague hipster second degré n'est là que pour donner une légitimité à la musique de merde.

Ensuite, La pop pour les charts : Ke$ha, Katy Perry, Black Eyed Peas….bon, là pas la peine d’en dire plus. On est de toutes façons dans la pure culture du single, l’album c’est vraiment le prétexte à soutirer de l’argent ou à pouvoir se produire sur scène en arguant qu’on a assez de titre à jouer, encore pire comme dans le cas de Ke$ha ou le fake rejoint la volonté de récupérer des codes de la hype apportées par une styliste ou je ne sais quel conseiller. Tout sonne faux. Au moins Katy Perry c’est minable musicalement, mais esthétiquement elle essaie d’imposer une certaine idée . Elle essaie, mais tout celà reste bien artificiel.

Et puis il reste aussi les stars de « on ne sait pas trop quoi », comme Kanye West qui finalement est plus une image pop qu’un mec dont on va écouter le disque aujourd’hui. Mais il en fait tellement des tonnes qu’il finit par convaincre qu’il y a autre chose a faire en écoutant sa musique à part dormir sur des samples qui tournent en boucles. C’est un peu comme les table book. C'est le dernier disque qu’il faut dire avoir dans sa collection pour être bien vu. Point.

Bien sur, on ne demande pas à tous les groupes de trouver le refrain universel qui tue, ensuite chacun sa vision de la musique, chacun sa niche, chacun son petit plaisir. Si vous me parlez du meilleur album de 1986 pour moi c’est Master Of Puppets de Metallica alors que peut être que pour d’autres ce sera Invisible Touch de Genesis ou Licence to ill de Beastie Boys. C’est bien sur très subjectif. Sauf qu’en 2010, il n’y a aucun invisible touch, aucun master of puppets, aucun licence to ill, aucun raisin’ hell de Run DMC, aucun Black Celebration de Depeche Mode….comme en 1986. (ca marche aussi pour les autres années).
Chacun a son style musical préféré, ses groupes fétiches, oui on peut trouver son bonheur dans la musique de niche. Mais on ne peut pas se passer de grands albums qui basculent d’un groupe d’initiés à la masse. Ce qui fait la popculture. On a aussi besoin de disques qui bousculent les choses, les barrières, les cultures. Des disques qui s’imposent là où on ne les attendait pas.
Pas besoin d ‘attendre 10 ans pour se rendre compte qu’un album est un must. Mais aujourd’hui tout est génial, et tout est aussi vite remisé. Et oui. On survend, le produit mais derrière c’est le vide.
OK, il faut bien faire un petit bilan de l’année, un petit top de ce qu’on a écouté, mais quand on fait ce petit jeu, on se rend compte qu’il y a peu de disque qu’on comptera écouter l’année suivante, voire la semaine prochaine, on se rend compte aussi qu’on écoutait un truc en mars dont on ne se souvient plus aujourd’hui.
Je n’attends pas que les années 2000 soient aussi prolixes (ou prolifiques selon les goûts) que les années passées ou beaucoup de choses étaient à inventer, ou faire de la musique et en écrire était quelque chose qui prenait du temps, où composer ne se faisait pas avec Apple Loop. Mais d’avoir 1 ou 2 albums qui retournent tout, 1 ou 2 trucs qui paraissent indispensables et qui restent, ce serait quand même pas mal. La musique n’est pourtant pas sans intérêt aujourd’hui. Il y en a beaucoup, partout, tout le temps. Il y a des choses très bien faites, qu’on peut apprécier, c’est sur.
Mais rien pour demain. Tout pour aujourd’hui. Aucun album référence. Aucun disque que l’année suivante ne viendra pas balayer. C’est peut être simplement comme ça que la musique évolue. C’est peut être simplement comme ça qu’on doit la vivre maintenant. Ecouter sur le moment. Apprécier, et ne jamais se retourner. Je le fais. Par obligation. Oui j’ecoute ce qui arrive, ce qui sort. J’aime beaucoup certains disques. 1 fois, 2 fois peut être. Mais c’est tout, ca ne vaut pas de se les passer en boucle. Et puis souvent ça ne vaut même pas de l’écouter en entier.
Il n’y a pas de fautifs, ou tout le monde est fautif, je ne sais pas. Les artistes ne répondant qu’en terme de « trucs à la mode » au lieu de « je vous fais écouter ce qui vient de moi », les auditeurs dans un cercle de « si c’est sorti il y a 1 mois c’est déjà trop vieux », « si mon voisin n’ecoute pas c’est que ça doit être nul ». Il n’y a pas de musique en réaction à quelque chose, une vraie proposition artistique couplée a de bonnes chansons, mais simplement de la musique produite pour que ça colle à l’air du temps. C’était la règle pour le TOP 50, pour la musique de masse, maintenant c’est la règle pour tout type de musique.
Juste un exemple qui me vient en tête, quand Glasser sort son album, on s’extasie dans les magazines à coup de « la nouvelle Bat For lashes ». Mais est-ce qu’on en a vraiment quelque chose à foutre d’un artiste qui ressemble ou fait déjà ce qu’un autre fait. A-t-on besoin de 2 mickael Jackson, 2 kraftwerk, 2 Genesis, 2 Metallica, 2 Beastie Boys, 2 Oasis, 2 NTM ? Non, on les a déjà. Occupons nous de dénicher ceux qui cherchent à exprimer leur art, leur vraie créativité. Ne pas se contenter de ce qui sonne bien, de ne pas faire des stars avec des groupes de passages. Je comprends que la presse se doive de trouver tout génial pour vendre du papier. Je comprends la tentation de dire que tel ou tel groupe est incroyable parce que 100 personnes le disent sur Twitter ou qu’un blog en parle. Mais bon, un travail authentique, avoir de vraies bonnes chansons, vaut beaucoup plus que simplement être cool et à la mode. Alors ok, c’est sans doute un peu passéiste, un peu réac de voir les choses comme ça, mais s’extasier en masse devant n’importe quel disque bien enregistré qui envoie de la musique au kilomètre je ne suis pas sur que ça soit progressiste non plus.

Alors désolé si je ne me contente de trouver que 2 ou 3 albums géniaux par an, et d’en trouver 5 ou 6 sympa et sans plus, désolé pour ceux qui vont encore dire que je troll dans le vide. Il y avait énormement d'albums tout aussi dispensables dans les tops ds années ou décénnies précédentes, sauf que chaque semaine on n'entendait pas parler du « super album de untel » ou « du chef d’œuvre de machin », il y avait peut être un peu plus de recul.
Malheureusement, la multiplication des artistes, des groupes, des clones de clones grâce au turn over que permet internet et la dématérialisation ne veut pas dire qu’en 2010 il y a plus de bons disques. On pourrait même penser le contraire. Un peu moins de boulimie, un peu de retenue sur les chroniques, de temps en temps, ça ne ferait pas de mal.
Beaucoup penseront que j'exagère, pourtant reprenez les tops du NME ou des inrocks ou dePitchfork de 2008 ou 2009, et tapez vous une bonne barre de rire en vous demandant qui ecoute encore la plupart de ces disques, et faites la même expérience entre 85 et 95 par exemple et ces disques qui sont aujourd'hui des références.
c'est l'overdose de "tout est génial" et pourtant chaque disque aujourd'hui a une date de péremption de plus en plus proche d'un pack de yahourt, alors faire le Top du moins pire, non.

29/11/2010

quelle belle soirée...


Visca El Barça !

le Fc Barcelone nous gratifie d'un petit montage sur fond de My Chemical Romance aujourd'hui sur leur site...bien vu, rock on !

28/11/2010

radio nostalgie

26/11/2010

the Go! Team - Tornado

J'aime bien The Go! Team, ils ont toujours quelques titres excellents, de tres bons gimmiks avec une production completement foutraque. Un album en entier ça donne mal au crâne, mais en dose homéopathique on peut y aller...voila leur nouveau single :

23/11/2010

Noel c'est Slayer

Dans un mois c'est noel et le coup de la maison synchronisée, je vous l'avais fait l'année derniere, mais là c'est Raining Blood de Slayer, autrement plus cool.
je vais faire pareil avec mon appartement, les gens du quartier vont adorer.



bon allez, pour le plaisir, Raining Blood, riff de légende, morceau de l'enfer, une des meilleures moshpart du monde, maintes fois copiées, tiré d'un des plus grand album du Thrash et une de mes pochettes préférées de tous les temps...

19/11/2010

"these punks are business punks !"

17/11/2010

Noël


Cher Pere Noel, je voudrais que chacun de mes 1000 followers sur twitter m'offrent 5$ afin de pouvoir m'acheter cette photo de Minor Threat de Glen E Friedman que j'ai vu aujourd'hui à la galerie 941 à San Francisco. Ça me ferait vraiment tres plaisir.

15/11/2010

for the masses




10/11/2010

Et bonnes vacances...

chers amis je vous abandonne quelques jours...

06/11/2010

Duran Duran - NEW!!!!

Hier soir Mark Ronson a laché un extrait de "Being Followed" tiré du prochain album de Duran Duran (all you need is now). On a juste eu le droit à un couplet, un refrain. Ce qu'on peut en dire c'est que ca ressemble vraiment (enfin) à Duran Duran du meilleur cru, ca à l'air tres bon. J'attends avec une tres grande impatience ce disque, voir si les vieux peuvent remettre les pendules à l'heure dans la pop. Histoire d'avoir au moins 1 album (allez 2) qu'on peux écouter en entier plus d'une fois cette année 2010.

04/11/2010

Best of both worlds : Nirvana Vs Europe

ouais, les mash-up c'est nul, mais là c'est vraiment le meilleur titre de tous les temps.

Glen E. Friedman


La semaine je serai à San Francisco et par chance, je vais pouvoir profiter de l'exposition de mon photographe préféré : Glen E. Friedman. Certainement quelqu'un peu connu du grand public, mais pourtant celui à qui on doit les photos parmi les plus iconiques des pionniers du Skate, du Hardcore ou du Hip Hop. Jay Adams, Tony Hawk, Bad Brains, Public Enemy, Run Dmc, Beastie Boys, Minor Threat, Black Flag....il etait là, à l'époque, comme un des premiers témoins de cette révolution de l'underground, avant qu'on ne transforme l'underground en hype pour vendre quelque chose, avant même que le concept existe.








02/11/2010

super grave american trip


Les distributeurs français du nouveau Todd phillips ont du être bien emmerdés. A force d’avoir 4 mots pour traduire toutes les comédies US : very, super, bad, trip, american (et quand je dis traduire, je veux juste dire changer le titre), « Due Date » a du être un casse tête.

-« Michel, ecoute, dans le film on a deux mecs, qui se baladent en voiture, et ils sont américains »

- «Ok Patrick, je l’ai, on va l’appeler « American Trip » et puis c’est le film du mec qui a fait « very bad trip » (the hangover) comme ça ces crétins de spectateurs vont penser que c’est pareil»

-« ah non, michel, on a déjà utilisé « american trip » pour renommer« get him to the greek » alors que ça n'avait rien à voir, pour essayer de récupérer ces cons de spectateurs ignares en leur faisant croire qu’ils allaient trouver un film du style de « very bad trip ».

-«merde ! et puis comme on a déjà utilisé « very bad » ce mois ci pour « very bad cops ( the other guys), on est foutu »

-«ok, bon laisse tomber, on traduit « due date » en « date limite », tant pis, mais au lieu de mettre le nom du réalisateur sur l’affiche on écrit en énorme « par le réalisateur de Very Bad Trip », de toutes façons ces cons ne connaissent pas Todd Philipps, tout le monde s’en fout de savoir comment il s’appelle.»

-« bien joué Patrick»


29/10/2010

Gaga à la sauce Dragon Force

Comme dirait un ami , "c'est a mettre dans guitar hero cette version". true

les idées les plus simples...

sont toujours les plus efficaces...dailymotion.com/cassiusiloveuso


28/10/2010

2 places à gagner pour le concert de Hurts.


Vous savez que depuis quelques mois je suis de très près l'actualité de Hurts et de leur très bon album Happines. Comme il est toujours préférable de voir sur scène un groupe pour juger et comme j'aime beaucoup faire partager, j'ai deux places pour leur concert parisien au Trabendo à vous faire gagner.
C'est tres simple, les 2 premiers qui m'enverront la reponse à la question suivante : " Quel est le numero inscrit sur le papier que tient la danseuse avec le masque noir dans le clip Better than love ?" auront leur place : hello@newwavehooker.com
Allez c'est parti, et à demain soir au Trabendo.

27/10/2010

Kanye West metteur en scène de vide.



Depuis la mise en ligne de sa pochette « censurée » je dois dire que je suis plutôt étonné, attristé, voir atterré de la manière dont est relayé ce que fait ce personnage.
Je n’ai rien à lui reprocher. Il fait son job. Il propose ce qu’il veut nous proposer, à nous, le public de juger. C’est ce qu’on a toujours fait avec la musique. On aime, on en parle, on achete, on écoute, sinon on laisse. Au pire quand un artiste se fout de notre gueule, on le dit.
Et là pour le coup, c’est vraiment du foutage de gueule. Du beau. Du grand.
Parlons de sa fameuse pochette. L’ami Kanye vient pleurer sur twitter que sa pochette est censurée, qu’on ne lui laisse pas le droit de s’exprimer graphiquement comme il l’entend, que même Nirvana avait le droit de mettre « un être humain nu sur sa pochette ».

Mais il nous parle de quoi ? Moi je ne vois pas une pochette de disque, je vois un jpeg. Une image envoyée sur internet, un simple jpeg. Point.
Je n’ai pas vu de disque de Kanye West dans les magasins, je n’ai pas vu de Cd refusé et renvoyé à la maison de disque. Je n’ai pas vu son album dans les bacs avec un énorme sticker qui empêche de voir l’artwork. Rien de tout ça.
Par contre, je vois tout le monde qui relaye l’info à grand coup de « la pochette de Kanye West censurée, la voici » et bla bla bla.


D’une part ce ne serait pas la première fois, et même si les chaines de magasins n’en voulaient pas, et c’est leur droit, il ferait comme tout le monde : il garderait sa pochette, mettrait un sticker dessus, et ensuite une fois l’emballage retiré chacun aurait l’artwork tel qu’il existe.
Je ne vois pas le problème. Même Nirvana, à l’époque de Nevermind (puisque c’est l’exemple que West utilise) avait eu ce problème d’un possible refus des chaines de magasins de le distribuer. Au pire le groupe aurait stické le bébé et basta. Il y a des dizaines et des dizaines de groupes à qui cela est arrivé ( Guns n roses, Poison, Scorpions, Black Crows, Cannibal Corpse, et même les Beatles). Et à l’époque cela voulait dire quelque chose. C’était un autre problème. Ëtre censuré, recouvrir sa pochette d’un sticker était beaucoup plus problématique, vu que le magasin de disque était l’endroit ou on allait la voir, quasiment le seul endroit. Pas d’internet, peu, voir pas de pub télé, un vrai problème de communication, au delà du simple problème artistique.
Aujourd’hui sur le net, on voit l’artwork des milliers de fois avant même d’aller dans un magasin acheter l’album, et même si on download sur itunes, on ne cherche pas la pochette de l’album, on tape son nom. Donc Kanye West arrête de te foutre de notre gueule, ta pochette tout le monde va la voir sur le net, ton jpeg tout le monde va le voir. On n’est pas en 1990 ou ton disque est refusé à l’entrée des magasins et où tu te retrouves dans la merde.
Mais c’est sur l’argument est vendeur. Le mot « censure » est lancé et c’est parti, tous les robins des bois d’internet se lancent dans le relais de l’info. Bravo, bien joué.
Je le dis, je n’ai rien contre lui. Il utilise a merveille le fait que nous ne prenions du recul sur rien. Si il avait simplement sorti le disque tel quel, personne n’aurait rien eu a dire sur la pochette. On l’aurait trouvé bien, ou nul, voire même sans intérêt, vu que esthétiquement elle n’en a pas vraiment. Mais avec le mot « Censure » là ça envoie, la y’a du story telling, là y’a de quoi dire quelque chose. Bravo pour le marketing, bravo de compter sur internet jamais prompt à remettre en question un effet d'annonce.

Et c’est là le problème. Tout ce qu’il fait en ce moment c’est raconter des choses sur le produit et emballer tout ça avec des feuilles en or pour que ça brille et qu’on s’extasie. Mais dedans, il se passe quoi à l’intérieur de l’emballage ? Rien, du vide.

Kanye en costard qui fait de la MPC dans son salon et qui fait danser sa femme-phoenix. Génie.


Il sort une vidéo/court métrage de 35min, et d’un seul coup on voit le truc fleurir partout à grand renfort d’onomatopées et de smiley et de pouces s’extasiant sur le film.
Alors quoi ? Il ya de l’argent, il y a Hype Williams derrière la caméra. D'accord. Mais il filme quoi Hype Williams ? Il filme du néant. Il filme une succession de tableaux insipides sans idée créative, un concept creux sans une image qui te prend aux tripes, tout est dans l’emphase, rien de plus. Faire un petit tas d'images grandiloquentes et pseudo arty n'a rien a voir avec faire un bon film. on peut filmer le metro au ralenti avec une fille à poil qui marche à quatre pattes sur le quai pendant qu'un violoniste joue a coté d'elle habillé en louis XVI, le tout en 35mm...c'est pareil, il n'y aura pas plus ni moins d'idée. mais ca en jette.

Il n’y a rien… "Ouais mais ça dure 35 minutes, attention c’est du lourd, faut pas déconner". Non ce n’est pas du lourd, ce qu’on voit à l’écran est pompeux, mais pompeux cher. C’est tout.
Ca me fait penser au jour ou Kanye West est monté sur scène quand Justice a gagné un VMA à sa place avec une vidéo tournée au caméscope. Son argument « ma vidéo coute 1million de dollars et il y a Pamela Anderson cest un scandale que je ne gagne pas ! »
A l’époque l’argument semblait ridicule, minable. Aujourd’hui c’est toujours son seul argument. Sauf qu’a force de le marteler il a fini par rentrer dans la tête des gens.
Oui, car honnêtement même si ses productions sont très bonnes, il ne fait toujours pas de meilleurs titres, il chante toujours aussi mal, a toujours un flow limite, et sur scène c’est une catastrophe. Mais à force de marteler le même discours sur « je mets de l’argent, c’est énorme, donc c’est bien » tout le monde a fini par l’accepter. Ce n’est pas très loin de la propagande de Goebbels « un mensonge répété mille fois devient une vérité. » (Si ce n’est pas lui qui a dit ça reprenez moi)
On en est là. On se contente de peu et on écoute celui qui parle fort et qui lance l’argent qu’on regarde tomber devant nous, hypnotisés. Ou qui nage en pleine démagogie à coup de pochette censurée d'un disque qui n’existe pas encore.
En faisant abstraction de ça, en prenant du recul, Runaway à beau durer 35min c’est juste du vent, du vide pompeusement mis en scène. Un mec qui marche devant un feu d’artifice, un mec qui joue de la MPC en costard dans son salon, un mec qui se lève de table pour jouer une note de piano pendant que 20 danseuses classiques arrivent en courant. Oui je schématise, mais pas tant que ça, on se croirait dans un sketch sur le cinéma d’art et d’essai.

Je le répète, l'homme fait ce qu'il veut, produit ce qu'il veut et raconte ce qu'il veut, c'est son droit en tant qu'artiste et tant mieux. Pas de soucis qu’on écoute Kanye West, aucun problème, il y a de la musique pour tout le monde, mais qu’on arrête 5minutes de crier au génie n’importe quel soupe qui a couté de l’argent, ou de crier au scandale quand sur twitter l’artiste dit « censure ». Que cela soit Kanye ou un autre, on a le droit aussi de lui dire, « ferme là, arrête de nous la faire à l’envers et de remuer les bras dans le vide et fais des bons titres. » On peut diffuser, on peut en parler, mais on peut aussi avant tout prendre le temps de se poser des questions sur l’interet artistique et si ça mérite une diffusion sans contrebalancer le propos.

Mais comme tout va trop vite, on préfère aujourd’hui faire le consensus autour d’un effet d’annonce pour ne pas que ses amis facebook nous trouvent naze. On utilise « share » avant de prendre le temps d’analyser.
Relayer aussi vite que possible, pas forcement parce que c'est bien, mais parce que ça existe, quasiment sans libre arbitre, sans jugement. De toute façon dès demain il y aura autre chose à voir. Le règne du vide a commencé.

26/10/2010

Welcome Back Don !




Ce n'est pas le retour le plus fracassant , mais Don Johnson est sur la bonne pente en ce moment. Il y a des types qui ne peuvent pas rester has been toute leur vie, mais quand on a été un personnage symbolique (jusqu'au cliché) de la popculture d'une époque, c'est souvent difficile de revenir sur le devant de la scène, on traîne forcément une petite odeur de ringardise quand les codes changent..
Don Johnson n'est pas le premier de la liste, beaucoup d'acteurs fétiches des 70S et 80s on été un moment totalement ringardisés, et puis remis au gout du jour par un clin d'oeil appuyé à leur passé et surfant sur la nostalgie (Stallone reprenant les roles qui ont fait sa gloire), ou dans un rôle décalé (Travolta dans Pulp Fiction, Swayze dans Donnie Darko, Burt Reynolds dans Boogie Nights).


A l'affiche de Machete de Robert Rodriguez, débarqué dans la meilleure série du monde Eastbound and Down avec Danny McBride et reprenant son costume de Sonny Crockett de Miami Vice pour les besoins d'une pub Nike avec James LeBron (avec le crockett's theme de Jan Hammer en fond, puissance.), peut on prévoir un vrai retour de Don Johnson ? Peut être, mais pas avant de revenir à la chanson et de refaire un aussi bon clip...

25/10/2010

Sean Parker à propos de Spotify


J'aime bien cette vidéo de Sean Parker, l'homme à qui l'ont doit Napster, l'ennemi de toute l'industrie musicale, celui qui a démocratisé le piratage, (et en ce moment à l'écran, interprêté par justin timberlake dans The Social Network comme acteur majeur de l'aventure Facebook)) qui vient donner sa voix pour Spotify, en réponse au piratage. Un peu comme si je repandais le cholera et qu'en même temps je vous montrais ou est la pharmacie. Bon j'exagere, mais j'aime cette idée. Même si son résumé est un peu rapide, Spotify n'est pas forcément LA seule réponse au piratage, c'est vrai que la puissance du logiciel aujourd'hui est assez impressionnant.
Mais, attendez, il doit avoir pris des parts dans la boite pour en parler comme ça............ah ouais mais c'est ça en fait, quel filou !

Kennys Powers Vs Hulk Hogan - real american entrance


23/10/2010

from shout to chante !




22/10/2010

AAAAAAAaargh !

Comme disait un de mes amis: "Si cette grêve sert au moins a éloigner Lady Gaga de la France, elle aura eu une utilité".
Me voila quand même privé d'un 6e concert en 2 ans (oui, on ne s'en lasse pas, désolé), mais ce n'est que partie remise, les concerts étant reportés le 19 et 2à décembre.
Du coup, puisqu'on me reparlait encore hier, regardons un petit clip d'Aeroplane, qui pourrait être un catalogue de costumes refusés par gaga. Bon le vocoder on en peut plus, je suis d'accord, mais c'est juste pour la blague.



On se consolera la semaine prochaine avec Hurts enfin à Paris le 29 au Trabendo, et Comeback kid le lendemain à l'Elysée Montmartre....(comment ça il n'y a rien de cohérent dans ce que j'ecoute ?), et oui je mets un vieux titre car leur derniere video n'est vraiment pas terrible :

21/10/2010

video video video


un excellent reportage sur l'arrivée des video clips dans les années 80, assez drôle a regarder aujourd'hui avec le recul. Une époque ou "réalisateur de clip" ne voulait rien dire et où tout le monde se demandait si cela allait vraiment servir à quelque chose...et ensuite les premieres minutes d'antenne de MTV, à l'époque ou "music television" était encore écrit sous leur logo...quand on sait aujourd'hui qu'ils ne diffusent plus que de la télé réalité...




19/10/2010

Willow Smith

Mettons de coté le fait que ça soit la fille de Will Smith, Willow Smith débarque à 9ans avec un meilleur titre que la plupart des productions actuelles, tout style confondu. La prod est géniale, gimmik ultra efficace, une vraie bonne chanson et des couplets que n'aurait pas renié Aaliyah.
Vraiment, je préfère mille fois écouter ça que le nouveau interpol, kings of leon ou je ne sais pas quel groupe de rock répétant sans cesse le même titre déjà entendu dans l'album d'un autre. Sans parler des millions de groupes de hipsters interchangeables avec des revers aux pantalons et des guitares tenues sous le menton.
Alors oui, on me dira que ce n'est que du Rnb pour gamine, et qu'on nage en pleine pédophonie, je sais ! mais dans cette catégorie, même Rihanna n'a pas un titre aussi bon sur son album. Alors on ne boude pas son plaisir.



18/10/2010

Robyn à la vitesse de la lumiere...


Alors qu'en France, nous n'en sommes même pas à la sortie du single du premier volume du triptyque "Body Talk " (j'exagère mais presque), quelques semaines seulement apres la sortie de Body Talk Part2, voila déja un titre du Part3 qui arrive. Oui, ca va trop vite, mais c'est bon.
Indestructible etait déjà présent en acoustique sur le part2, en voici la version machine. Peut-être moins tubesque que "Dancing on my own" ou "hang with me" mais néanmoins très puissant. Oui je sais, j'adore Robyn.
Robyn, ultra prolifique cette année, pour le plus grand plaisir des fans de très très bonne pop dansante et douce-amère.
"Body Talk part3" sortira le 29novembre.

16/10/2010

RIP Simon "Manimal" MacCorkindale

15/10/2010

My Chemical Romance - Na na na

J'avais posté le trailer il y a quelques semaines, voila le clip (via Romain). Bon c'est vraiment un tres bel objet. Rien à dire, bel objet pop. Enjoy !

My Chemical Romance Na Na Na
envoyé par Warner-Music. - Clip, interview et concert.

Pop Quizz - Duran Duran Vs Spandau Ballet

13/10/2010

Hurts - Stay

Nouveau clip de Hurts, parfaite ballade hivernale, les bras vers le ciel !

11/10/2010

RAAAAAAaaaaaaaw Pooowwer !

09/10/2010

Johnny "Sparrow" Depp et la mutinerie en école primaire

Ca on adore. Les americains sont trop fort. Une fille de 9ans a écrit une lettre à la production de Pirates des Caraibes expliquant qu'elle voulait lancer une mutinerie contre la maitresse, et tout simplement le capitaine Jack Sparrow est venu l'aider...classe ! Bon coup de pub et comment rester proche du public.


07/10/2010

salut c'etait les 90s



06/10/2010

Rival Schools, le retour de Walter

Walter Schreifels ressort Rival Schools et les guitares du placard pour un nouvel album a venir en 2011. OK ce premier extrait n'est pas la chanson du siecle, mais après tout le bien que cet homme nous a fait et tout ce que j'ai dis sur lui (walter, le mec le plus cool), je suis indulgent. J'attends le LP.

05/10/2010

Dave Grohl Vs Scissor Sisters : I saw his Balls !

Dave Grohl va porter plainte contre les scissor sisters, et réclame 75 millions de dollars de dommage et intérêts au groupe. IL affirme être traumatisé apres avoir vu les testicules de Jake Shears....

Une petite vidéo pour promouvoir la prochaine tournée US du groupe. Toujours un bon client pour les blague david... http://scissorsisters.com/lawsuit/

Montre en bois



Pour être parfaitement éco-friendly ( il parait qu'ils plantent des arbres quand vous achetez des montres) et accessoirement c'est assez réussi. http://www.we-wood.com

l'automne en douceur

avec cette nouvelle video de Miami Horror feat. MAI, on se laisse bercer et on a pas envie d'aller travailler...

01/10/2010

el Guincho avec le clip de la semaine !

j'adore, le type pourrait chanter le dictionnaire ou faire une reprise de mireille mathieu, on regardait le clip 10fois de suite quand même.

EL GUINCHO | Bombay from MGdM | Marc Gómez del Moral on Vimeo.

Mark Ronson + Duran Duran

Ce n'est pas la premiere fois que Mark Ronson partage la scène avec DD, mais à l'approche de la sortie de leur prochain album, ça fait plaisir a voir. Le groupe a été invité lors d'un concert de Ronson mercredi dernier au HMV institute a Birmingham, pour la sortie de son album, pour jouer quelques titres comme "planet earth" et "girls on film". Bon le son est pourri c'est filmé par Jean-Michel Surlecotédescène, mais ça se pourrait bien encore une fois que ça ne soit que comme ça qu'on puisse voir Duran Duran en France, à moins d'une date de tournée par chez nous pour le prochain album, qui sait.

30/09/2010

Drive in


Kylie Vs Hurts - match retour

il y a quelques semaines mon groupe anglais préféré reprenait "Confide in Me" de notre chanteuse milf australienne préférée. Au tour de Kylie de se lancer dans une reprise du duo, "wonderful life", dans une version acoustique, un brin 1er degré (un brin, un brin), mais le coeur y est.


29/09/2010

radio nostalgie

27/09/2010

simple et efficace

ca j'aime, un spot qui ne s'embarasse pas de details...BOOOM !


23/09/2010

My Chemical Romance - un beau trailer quand meme.


Voila un groupe qu'on aime à detester, ou qu'on deteste aimer, je ne sais pas trop dans quel sens le dire. J'avais trouvé vraiment assez nul leur dernier album hyper pompeux ("black Parade"), alors que "Three Cheers for Sweet Revenge" sans rien révolutionner était frais et fortement tubesque (attention! seulement pour qui aime le pop/punk-teenage sans état d'ame).

Par contre, le groupe a toujours été doué niveau video. Mais vraiment très bon (i'm not okay, helena, black parade..)
J'avoue que je me désinteressais totalement de leurs dernieres aventures et que je ne comptais pas y revenir, mais le trailer de leur prochain album est encore une fois une réussite. Au parfum de Madmax, the warriors, goonies et autres fantaisies des 80s, je trouve ça parfait. Savoir si maintenant l'album sera lui aussi bon, c'est autre chose, je vous l'accorde. Mais pour l'instant nous sommes là pour regarder.

Power

Phil en plein "tennis batterie octogonale electronique" baigné dans les fumigènes...personne ne peut test les 80s. C'est un peu ma façon de saluer la sortie de son nouvel album. Quoi j'aime Phil Collins ? Oui, pourquoi pas.

22/09/2010

mal de crane japonais

ah, ca faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu une folie japonaise sur le blog. Alors voici une application completement débile pour ipad présentée au tokyo game show.
Premièrement, il vous faudra vous munir d'un bandeau qui enregistre votre activitée sensorielle, ce qui déjà en soit est hyper pratique. Ensuite une fois votre tête sous capteurs, l'application vous présente une jeune fille de dos, si vous arrivez à vous relaxer completement, et vous destressez, vous aurez le droit de voir cette jeune fille se retrouner pour vous faire une bise virtuelle...et ouais, bien mongol, bien inutile, bien japonais. Plus d'infos sur http://www.neurosky.jp/ mais c'est écrit en japonais.


concentrate game
envoyé par probe58. - Regardez les vidéos des stars du web.

20/09/2010

lundi on se reveille

17/09/2010

YouTube time machine


C'est vraiment le truc pour y passer son week end par mauvais temps.
Pas la peine de vous faire un dessin : une compilation de video youtube classées par années. A vous de vous balader dans le temps.
bravo à ce geek justin et ses potes.
you tube time machine

14/09/2010

allez, ça fait toujours plaisir

un teaser de la prochain campagne Armani avec Megan. Oui je l'appelle par son prénom maintenant.

Courtney Love - Bad Romance

Vous avez vu, pas un mot sur Gaga depuis quelques temps, rien, même pas pour dire qu'elle a gagné 8 VMAs, égalant le record de Peter Gabriel, rien sur la robe en viande, rien, tranquille...ça change.
Donc je me permets de mettre une petite vidéo de Courtney Love tentant de reprendre Bad Romance, c'est....comment dire...pathétique, affligeant..je ne sais pas ....

Robyn est Cool !


Non mais voilà, depuis des années je m'enerve tout seul dans mon coin à me dire que si l'industrie musicale avait quelque chose de rationnelle, Robyn serait une superstar de la pop. Oui, c'est une artiste reconnue, mais pas tant au niveau du grand public, et pourtant elle mérite. Elle mérite.
Je passe sur les premières années de sa carrière, mais son dernier album en date (2007) etait une usine à tube assez impressionnante (handle me, with every heartbeat...). Cette année Robyn décide de sortir trois disques, le tryptique "Body Talk". On peut vite se méfier et s'attendre à du remplissage, et alors que vient de sortir le PT.2, on ne peut que s'incliner. Moi je m'incline en tous cas. "Body Talk pt.1" était déjà une réussite, avec le très bon single "dancing on my own" (mais si vous savez, le titre qui reprend le thème de "et tu danses avec lui" de C.Jérome, j'en avais parlé ici....bon ok j'arrête avec ça), dancehall queen, voire même la superbe version du traditionnel Jag Vet En Dejlig Rosa.
le Part.2 qui vient de sortir est tout aussi enorme. "Include me out" et sa prod mélant Rnb et son 80s, le dansant "love kills" et même Snoop Doog est mieux utilisé sur "U Should Know Better" que dans la plupart de ses feat pop. Que ça soit sur une ballade ou sur un titre dancefloor, c'est toujours du meilleur goût.



La différence entre Robyn et les autres chanteuses pop/electro (genre LaRoux, oui c'est mon exemple préféré, je ne peux pas) c'est la différence entre un hamburger fait maison et un morceau de pneu entre deux tranches d'éponges chez Quick. Sur le papier ç'est pareil, mais en goutant on voit bien où se situe le probleme. Robyn arrive même à me faire ecouter des trucs sans aucun intérêt comme Royksopp, quand elle se met à chanter avec eux : The girl and the robot, excellent.
Robyn de disque en disque je suis conquis, oui Robyn est cool. définitivement cool, et dire qu'un troisieme sortira dans l'année, merci !

à écouter ici : http://robyn.com

Related Posts with Thumbnails