CONTACT / ADVERTISING / GIFTS / DEATH THREAT

hello(a)newwavehooker.com
twitter.com/newwavehooker

04/04/2009

Soyons sérieux avec ...le hit contre la hype

le one hit wonder des 90s : des types reconnus nulle part, avec un tube interplanétaire pour toujours

Revenons quelques décennies en arrière et soyons manichéens : la musique se séparait en 2 catégories, d'un coté, les groupes que l'on suivait, d'albums en albums, de tournées en tournées, peu importe la mode, et d'un autre coté, les "One Hit Wonder", ces artistes qui n'ont fait qu'un seul tube, ceux dont le titre est passé à la postérité et qui ont disparu ensuite, balayés par MTV ou NRJ. L'apogée de ce phénomène , ce sont les années 80/90, avec l'avènement des chaînes de télé musicales et les radios FM devenues toute puissantes. On avait besoin de tubes, peu importe qui se cachait derrière. 
On laissera de coté la dance, qui en soit est la chapelle des One Hit Wonder. Revenons à nos années 90 par exemple, Crash test Dummies, Four non Blondes, Spin Doctors, The Connels, Smash Mouth, Babylon Zoo etc etc. Sans doute les noms vous évoquent vaguement quelque chose, et pourtant en entendant chaque tube de chaque artiste, vous reconnaîtrez immédiatement. C'est un peu ça aussi le One Hit Wonder, son titre est plus connu que le nom de son groupe, et on a souvent du mal à mettre un visage sur son titre. Peu importe à quoi ressemblaient ceux qui chantaient, le titre était roi, et on se foutait bien de connaître le look du groupe ou la culotte de la chanteuse, ils étaient là pour nous divertir avec leur seule et unique chanson populaire qui allait traverser le temps, mais qui allait aussitôt les faire retourner dans l'oubli, au mieux dans une courte carrière ou dans une reconversion rapide (Linda Perry des 4non blondes a depuis écrit les tubes de Pink, Aguilera et d'autres).

Aujourd'hui ce phénomène semble avoir complètement disparu au profit d'un autre genre d' artiste éphémère que j'ai envie d'appeler le "One Hip Wonder". Depuis internet, on peut monter un semblant de carrière sans jamais avoir fait un concert, se donner une crédibilité et travailler tellement bien son image qu'elle en deviendra une référence et lancera une mode. On arrive donc dans l'ère des groupes qu'on connaît souvent plus pour leur image et la hype qu'ils génèrent, que par le contenu. Le One Hip Wonder, c'est le groupe qui est tellement cool à un moment donné que tout le monde voudra suivre. Seulement le One Hip Wonder se fera chasser dès qu'un nouveau venu aura relancé un nouveau look ou une nouvelle mode. C'est le canada dry de la musique : on dirait un groupe à carriere, mais on est devant un phénomene éphémère. Le groupe n'y est pourtant pas pour grand chose, en maitrisant tout le marketing et l'image il pense faire de son mieux.

 le One hip wonder des 00s :  des types reconnus partout, adulés pendant 1an.

L'ère du groupe que l'on suit au fil des albums semble terminé, et l'ère du groupe méconnu caché derrière son unique tube qui débarque tout seul à la radio sans prévenir l'est bel et bien aussi. Qui peut dire aujourd'hui qu'il aura envie de suivre à nouveau Klaxons, MGMT, Justice, Metronomy, Ting Tings lors de la sortie d'un 2ème album ? A mon avis pas grand monde. Ces groupes sont arrivés à fédérer un nombre incroyable de fans en très peu de temps, un nombre incroyable de clones et de suiveurs, un nombre incroyable de photos de mode reprenant leur univers ou leur look, mais l'un disparaît toujours au profit de l'autre dans ce qui n'est aujourd'hui plus que la hype au détriment de la carrière. Pourtant ces groupes ont souvent une vraie proposition artistique intéressante.
Est ce qu'on peut faire parler le cadavre de Bloc Party s'il vous plaît ? il nous expliquerait sans doute comment il est devenu le premier One Hip Wonder de cette liste. A la sortie de leur premier album, tout le monde voulait être Bloc Party, 'ils étaient trop cool"... et maintenant, on peut dire que c'est un peu dans une indifférence générale que le groupe sort des disques.  A la différence de Placebo, arrivé dans les 90s, avec un bon premier album, qui fait la même musique insipide depuis Black Market Music, et qui est toujours là. Question d'époque.

La musique pop et populaire ne se vit aujourd'hui que par internet et par l'approbation du plus grand nombre donc par le consensus autour d'une mode globale : vestimentaire, idéologique et musicale, et rares sont les groupes qui arriveront à se frayer un chemin au milieu de ce phénomène et à durer dans le temps. Le tube seul n'arrivera plus à votre oreille sans une armada d'artifices et d'images et vous oublierez demain le groupe que vous aimez aujourd'hui. Le 20ème siècle musical est bel et bien révolu.


soyons sérieux avec ...les archives : 

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Pas d'accord pour Justice mais c'est que moi qui dis ça...

Ouais gros !

Oli a dit…

Music is dead.

Guillaume.Z a dit…

Metronomy a déjà sorti 2 albums. Le 1er s'appelle Pip Paine (Pay the £5000 You Owe).Et puis Josephe Mount est un veritable artiste qui jouent de tous les instruments en studio et qui a une vraie créativité.
Par contre je suis d'accord pour des groupes comme klaxons ou Mgmt. D'ailleurs on a déjà leurs remplaçants à savoir Empire Of the Sun

Anonyme a dit…

désolé pour les fautes d'orthographes...

j. a dit…

désolé d'avoir mis Metronomy dans la liste des groupes au premier album, j'ai fais un rapide résumé mais qui n'enleve rien au schéma de groupe, qui font face a un engouement et un consensus qui n'ira pas au dela d'un disque, qui marque le moment dans lequel il sort.
Ensuite, Joseph, malgré tous ses talents de musiciens studio ne voit aucun probleme,avec ses amis, a faire autant de playback que Britney Spears en live , que cela soit sur le chant ou du mime d'instruments ce qui est fortement ridicule et ne donne que très peu de crédit à ce que le groupe pourra être à l'avenir. En tous cas, ce n'est pas ce qu'on attend d'un groupe en live. Donc effectivement, qu'il reste en studio, où il lilvre de tres bons titres, mais ce live, quelle imposture ! ca gache tout.

Anonyme a dit…

Metronomy est exactement le contraire du groupe hype.effectivement c'est le 2ème album qui les a fait connaitre en France.Joseph Mount est bien trop malin pour se faire avoir par le système.
Pour ce qui est du live, Metronomy joue plus d'instruments que la plupart des groupes électro: vraie guitare, vraie basse, vrais claviers.Oui il reste quelques parties enregistrées qui sont liées aux limites d'être un trio: preuve en est les nombreux concerts accoustiques qui ne leur posent aucun problème.Alors vraiment pas d'accord sur cet article. Pour ce qui est de Klaxons attendez que le prochain album sorte pour critiquer..

Anonyme a dit…

Beaucoup d'imprécisions dans cet article je trouve.

La Hype est là, certes, et on peut le déplorer mais la qualité est aussi présente. Quand on s'intéresse un tant soit peu à la production, justice est clairement révolutionnaire sur beaucoup d'aspects.

On pourrait trouver pleins de points positifs aussi à metronomy et à d'autres groupes.

Zorro a dit…

Ah bien ...pour une fois je suis mille fois d'accord avec ton article, pourquoi donc cette poudre aux yeux avec Lady Gaga?

Anonyme a dit…

La hype avec MGMT me laisse de marbre. J'adorais "Electric Feel" sans savoir que c'était eux, et j'ai ensuite acheté l'album. Je me suis seulement rendu compte après du buzz qu'il y avait autour d'eux (bon faut avouer que je ne suis pas très téloche ni radio non plus). Je serais curieux d'entendre le prochain album, mais s'ils négocient bien le virage ça ne sera pas forcément une daube. Et puis quelle importance si personne ne se soucie d'eux quand sortira le prochain album, du moment qu'il est bon ^^

Turbocowboy

Stef a dit…

Pas tout à fait d'accord malgré une pensée générale que je partage...
Tout d'abord, il faudrait critiquer non pas les groupes, qui s'efforcent de produire, à défaut du meilleur, ce qu'il leur semble cohérent avec leurs goûts, leur identité, mais bien le public infidèle de ces artistes et les maisons de disques qui les empêchent de s'exprimer comme ils l'entendent (je pense à Klaxons notamment)
Je crois aussi que Bloc Party n'a rien à faire dans cet article : malgré leur jeunesse, ils proposent un son vraiment original (plébiscité par des artistes tels que Mogwai) et ne sont pas tombés dans l'oubli après leur premier album...

j. a dit…

Tout a fait d'accord, c'est d'abord le public devenu extremement volatile qui est reponsable d une partie de la musique jetable aujourd'hui, néanmoins l'écriture des groupes est beaucoup plus gadget et affirmée qu il y a quelques décennies. La notion de masterpiece est morte avec Internet. Ensuite reste que Klaxons pouvaient très bien produire seuls leur album et le faire distribuer. En signant en artiste dans une major tu texposes forcément a ce genre de conflit. Celui qui paie la prod est maître. C'est comme vouloir travailler dans une boucherie hallal et se plaindre qu'on ne peut pas vendre de jambon. Je ne vais pas les plaindre. Malheureusement pour BLoc Party, aussi talentueux et plébiscité par leurs pairs ils sont vraiment oubliés du même public qui les a soutenu quelques années auparavent. C'est dommage, mais ce n'est que le début de la musique des années 2000. On a voulu faire croire que des types sortant tout juste de leur chambre rivaliseraient avec des groupes ayant mangé de la scène pendant des annees avant décrire un bon album. On en voit les limites

Stef a dit…

Exact, on en revient toujours au rapport musique/argent.
J'aurai tendance à dire que les deux doivent être indépendants pour ne pas entraver les artistes (ça a bien marché pour Radiohead et Nine Inch Nails, qui ont réalisé de très bonne ventes). Et pour les jeunes groupes, comment feront-ils sans maison de disques pour se faire connaître ? La réponse est Internet, avec une petite démo, ça peut suffire à bien démarrer, un système de dons faisant le reste et menant à une production digne de ce nom.
En tout cas, avec le téléchargement illégal VS l'argent-roi dans la musique, il faut à tout prix trouver un moyen pour que les artistes conservent leur liberté.

Nicolas a dit…

entièrement d'accord avec ton analyse, même si j'adore les groupes que tu as cités! il faut bien se résoudre à ce changement d'époque, du au changement de stratégie des labels/majors : on met le paquet de buzz et de live avant même toute sortie de cd pour créer l'événement, on joue la com à fond. la conséquence est que le nombre de fans est déjà maximal à la sortie du premier cd et ne peut que décroitre ensuite... il est loin le temps où on se faisait connaitre au 2ème album ou plus

Kevin a dit…

"Qui peut dire aujourd'hui qu'il aura envie de suivre à nouveau Klaxons, MGMT, Justice, Metronomy, Ting Tings lors de la sortie d'un 2ème album ? A mon avis pas grand monde"

Eh bien, je trouve que tous ces groupes là sont TELLEMENT sur-côtés! à la rigueur the Tings Tings sont bien sympas mais ils ne méritent pas autant de succès à mon goût. Quand je pense à des groupes comme The Human League, Hall & Oates, Huey Lewis and the News, Pet Shop Boys à côté, l'industrie musicale me fait de plus en plus pitié... Et pourtant, je viens d'avoir seulement 21 ans, mais j'ai grandi avec la new wave et la pop des années 80 et 90. Heureusement que Lady Gaga est là pour sauver les meubles! Par contre, ce qui m'énerve le plus, ce sont ces jeunes qui adaptent ce look hype/vintage sans connaître une once de la pop culture des eighties. Pour tous ces jeunes qui lisent cet article, commencez par écouter Erasure et Culture Club (au moins!) pour pouvoir flamber avec votre dégaine hype. Même moi, je ne prends pas la peine d'adopter ce style là alors que c'est mes principales influences en ce qui concerne ma passion.

Sunny_afternoon a dit…

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Kevin. Il est vrai que les groupes cités ont fait un premier album bien gentil (je le sais j'en ai 4 sur les 5 cités)
Mais Metronomy est un groupe inventif qui mérite totalement son succès, qui je trouve est assez relatif car jamais je n'ai entendu parler d'eux à la radio ou à la télé (ce qui est le cas des 4 autres groupes). De plus je trouve que l'album de The Ting Tings n'est pas à la hauteur des autres cités.

Anonyme a dit…

faut voir qu'il y a beaucoup de groupes quand même, la conccurence est rude, et puis si tu préfères tel genre musical, à n'en pas douter, il y a une histoire de mode derrière...enfin c'est évident tout ça, moi je continuerai de suivre un ou deux groupes. qui écoute encore Magma, pourtant ils nont pas arrêtés, une question de tempo c'est tout.

Polo a dit…

'Qui peut dire aujourd'hui qu'il aura envie de suivre à nouveau Klaxons, MGMT, Justice, Metronomy, Ting Tings lors de la sortie d'un 2ème album ? A mon avis pas grand monde.'

Comme quoi, t'avais bien raison en fait, nobody gives a shit anymore. Moi le premier.

Tamanoir a dit…

'Qui peut dire aujourd'hui qu'il aura envie de suivre à nouveau Klaxons, MGMT, Justice, Metronomy, Ting Tings lors de la sortie d'un 2ème album ? A mon avis pas grand monde.'

C'est sûr, (à part MGMT qui se sont vautrés pour leur 2eme tentative et Ting Tings qui sont assez médiocres), Klaxons n'a pas du tout intéressé avec leur 2eme album, Metronomy n'est pas du tout encensé pour The English Riviera, et Justice ne cumule pas le buzz sur internet pour leur prochain album à paraître en cette fin d'année. Non c'est sûr, tout le monde s'en fout!

j. a dit…

2e MGMT un four,
prochain Ting tings repoussé sans cesse,
2e Klaxons excuse moi mais c' est un four total,
Justice le buzz de la pub Adidas n'est pas un album. en terme de vente et de repercussion qu'en est il de civilization hors medias ?
Metronomy, ok l'album est sorti...

j'aurai été très doué de faire un strike nostradamus, peut etre que je ne le ferai pas mais j'ai l'impression que je n'en suis pas loin quand même.

Tamanoir a dit…

D'accord pour Klaxons, mon coté fan s'est un peu emballé, mais avec de bons groupes comme Metronomy et Justice (qui ont commencé début 2000 et pas juste eu une année fertile) ou autres, je ne vois pas encore cette mode du "groupe jetable" vraiment présente, ne serait ce qu'en regardant le nombre de fans sur les réseaux sociaux. Sauf si la qualité ne suit pas mais ça, ça ne date pas d'aujourd'hui

Related Posts with Thumbnails