CONTACT / ADVERTISING / GIFTS / DEATH THREAT

hello(a)newwavehooker.com
twitter.com/newwavehooker

15/09/2009

KIDS - 1995


1995...Bientot les 15 ans d'un des meilleurs films sur les teenagers. Réaliste. Implacable. Il est temps de se replonger dans ce parfait portrait des 90s pour ceux qui ont raté le train et pour les plus jeunes. Fini l'insouciance des teenage-movies des 80s, ce film plongeait dans la cruelle réalité d'une nouvelle décénnie qui voyait l'avenement d'une nouvelle culture underground et d'une jeunesse désabusée. La plus belle réussite de Larry Clark. Une bande son géniale, Harmony Korine, les premiers pas d'actrice de Chloé Sevigny, Rosario Dawnson. Et puis la dispartition de Justin Pierce quelques années plus tard et de Harold Hunter. Il y a vraiment une aura particulière autour de ce film, un classique. J'avais 20ans quand il est sorti et j'ai du aller le voir 3 ou 4 fois au cinéma. Plus tard un ami a volé la K7 video dans un videoclub, car on ne le trouvait pas à la vente...et on le voulait.
J'ai entendu Spoiled de Sebadoh (qu'on entend au debut du trailer) aujourd'hui et ça m'a ramené directement à ce film. Puissant.

5 commentaires:

Mademoiselle Liberté a dit…

ah mais comme je suis ravie que l'on parle de Kid's, c'est LE film de mon adolescence, j'avais 13 ans lorsque je l'ai vu pour la première fois. Nous l'avions loué, ma mère ne devait pas voir que nous regardions un film si osé, je n'en suis pas sortie indemne...

Anonyme a dit…

Rien à voir, enfin, si, à l'époque j'étais kid, mais tu pourrais pas nous faire un article sur Olivia Newton-John ?

On l'entend surtout avec l'hymne 80's "Physical" ou le kitschissime "Xanadu", mais on la connait trop peu comme vocaliste pop~folk qui avait sorti plus d'une dizaine de LP, certains country, avant "Grease".

A revoir quelques videos sur Youtube, on sent la gentille naïveté d'une fille certes bien élevée, mais à la production somme toute pleine de sincérité.

Les années lui ont fait payer ces années de bonheur par des divers drames familiaux et de santé, et altéré sa voix, mais elle continue à tourner pour des trips écolo ou pour prévenir du cancer.

Bien sur, ça reste de la variété hyper-accessible, parfois un peu trop léchée, mais c'est ça, justement l'intérêt.

Olivia, c'est une douce chanson qui nous rappelle que durant notre jeunesse, on a été amoureux de ces jeunes filles en fleur, si innocemment inaccessibles.

j. a dit…

"Olivia, c'est une douce chanson qui nous rappelle que durant notre jeunesse, on a été amoureux de ces jeunes filles en fleur, si innocemment inaccessibles."

d'ou ma bienveillance envers Taylor Swift qui remet ce principe au gout du jour.

A. a dit…

A 15 ans, soit t'étais cool et t'avais vu KIDS, soit t'étais nul. Mieux valait être cool...

Jul a dit…

@ A : Personnellement je n'ai jamais vu Kids et ça ne m'a pas empêché de survivre. S'il faut avoir vu un film pour être un vrai ado, je vais voir ailleurs, merci. (mais je ne suis pas non plus en train de dire que le film est nul, après avoir lu l'article j'irai le louer un de ces jours tant qu'à faire).

Related Posts with Thumbnails