CONTACT / ADVERTISING / GIFTS / DEATH THREAT

hello(a)newwavehooker.com
twitter.com/newwavehooker

30/09/2009

les gens du cinéma me sidèrent...


Tout a été dit et tout le monde a dit ce qu'il avait à dire sur l'affaire Polanski, donc je ne vais pas en rajouter des tartines, mais quand même, il y quelque chose qui me chagrine.
Dans quel monde on vit ? Quand il s'agit de faire passer des lois pour protéger leur gagne pain (Hadopi), les gens du cinéma sont contents de se tourner vers la justice, ils l'implorent, ils crient au scandale d'un monde laissé au main des pirates (pierates/polanski/pas mal, non). Quand je vois aujourd' hui ces mêmes personnes signer une pétition de soutien a Roman Polanski je trouve ça lamentable.
Je me fous de savoir si Polanski est un bon cinéaste ou pas, si il est connu ou pas. Nous ne sommes pas en train de nous demander si il est innoncent, c'est un coupable en fuite !
IL est important de rappeler que Roman Polanski a reconnu les faits en 1977. Sous le coup de cinq chefs d’accusation, il a passé un accord, comme prévu par la loi californienne et a plaidé coupable pour réduire les charges uniquement à l’abus sexuel sur mineur. Passible de 4ans de Prison. il a été placé quelques jours en détention, relaché dans l'attente de son proces, et en a profité pour s'enfuir.
A partir de là, on ne discute pas, on ne défend pas, on ne cherche pas à jouer les chevaliers. Oui, les gens du cinéma me dégoutent, vraiment. Le talent et la reconnaissance n'excuse pas le crime. Pauvre Emilie Louis, dommage qu'il n'ai pas présenté le juste prix, peut etre que ça l'aurait disculpé.
Bref, toujours prompt à aller sauver la veuve, l'orphelin et le sans papiers, comment voulez vous, chers acteurs et réalisateurs qu'on vous suivent dans vos futurs combat si vous commencez maintenant à vouloir sauver les criminels.
Nous ne sommes pas en train de discuter de faire passer une loi pour empecher les sites pedophiles d'exister, ou de punir ceux qui les regardent ( avec la loi Loppsi), non Polanski il n'est pas dans le virtuel, il ne regarde pas, il a consommé, avoué, et a fui, peu importe que le crime ai eu lieu en 1977. La fuite n'efface pas tout, ce serait tellement facile.
Je ne sais plus quel acteur disait l'autre jour a la télé que c'etait degueulasse d'avoir arreté Polanski, que c'etait des methodes nazies, et blablabla...ah bon ? Parce que abuser sexuellement d'une fille de 13ans, c'est une méthode sympathique ?
Je ne vois pas ce qu'il a de défendable, on nage en pleine tartufferie, pour la peine je vais aller telecharger des films avec tous les acteurs ayant signé cette petition, puisque la loi et la justice, on s'en fout apparemment

12 commentaires:

Mike a dit…

Complètement d'accord.

Manuel a dit…

c'est vrai qu'il n'y a pas de raison pour que le sgens déraisonnent à ce point sur cette affaire. Qaund Costa-gavras dit su reurope 1 qu'il ne faut pas parler de viol parce que "elle a 13 ans mais en fait 25, alors il faut arrête de parler de viol", on est dans le dérapage.

Concernant l'affaire judiciaire, il a été aussi établi que le juge et le procureur de l'époque étaient plus ou moins en collusion et que le scénario qui se profilait pour Polanski était plutôt de 50 ans à la réclusion à vie. Ce pourquoi il s'est carapaté fissa.

gdk a dit…

cette affaire me fait penser à ce qui s'est passé avec Marie Trintignant et Bertrand Cantat.
On peut aimer un artiste même si l'homme est un salaud, cela ne le place pas au-dessus des lois.
Ce qui m'étonne dans le cas de Polanski, c'est pourquoi maintenant ? Ce n'est pas la première fois qu'il va en Suisse et je pense que la France comme la Pologne ont des accords d'extraditions avec les États-Unis ? Et la prescription ça n'existe qu'en France

Nico a dit…

Le point soulevé par Manuel est fondamental dans cette affaire: le juge souhaitait revenir sur l'accord passé. Le même juge dont les méthodes ont depuis été désavouées par ses pairs.
Par ailleurs, glisser Émile Louis dans un texte consacré à Polanski, je trouve ça très limite. Mais bon...

j. a dit…

nico, le serieux n'empeche pas l'humour, voir le sarcasme.

Peut importe les juges, le pourquoi du comment? il a plaidé coupable, il s'est enfui.
Si ce n'etait pas Roman Polanski mais monsieur Lambda qui faisait la même chose, on aurait certainement pas autant d'egard, et on se foutrait royalement de la sévérité ou non des juges.
D'ailleurs, tres tres bon article de maitre Eolas sur lequel je viens de tomber, je vous le mets en copie, pour tout ce qui est juridique, extradition, prescription il explique tout !! tres interessant et au moins documenté et explicite pas comme moi qui m'enerve simplement en me levant le matin :

http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/09/29/Quelques-mots-sur-l-affaire-Polanski

Loran a dit…

Tout à fait d'accord avec toi J. sur cette affaire, qui m'ulcère vraiment.
J'en profite également pour te féliciter pour ton blog que je lis quasi ts les jours et que je kiffe. De toute façon je suis ton travail depuis un moment, tu sais qd tu étais dans un certain groupe de rock français.
Keep the good work going !

Michael a dit…

C'est marrant que gdk fasse référence à l'affaire Trintignant/Cantat car Nadine Trintignant a justement signé la fameuse pétition (sic) !!

Max a dit…

Je suis Suisse, et ici on a tout plein d'infos toutes fraîches, et très amusantes d'ailleurs, les politiques tirent dans tous les sens, personne n'est d'accord. D'après ce que j'ai lu/entendu, la gamine était consentante, et c'est sa mère qui l'aurait forcé a porter pleinte. Enfin bon la Suisse l'a aussi arrêté par politesse envers les américains, histoire de leur faire un "cadeau" pour préserver le secret banquaire. Enfin bon je juge pas et je m'en fous de Polanski, mais je tenais à dire ça.

killmesarah a dit…

J'aimerais bien savoir ce que signifie "consentante" lorsqu'on a 13 ans.

Je suis tout à fait d'accord avec toi J.et j'ai également été très choquée que le ministre de la culture en personne vole au secours de Polanski. On marche sur la tête.

Emilie a dit…

En même temps, qu'elle ait été consentante ou non, elle avait 13 ans, lui 44. Et il me semble qu'elle était droguée donc bon, si elle était consentante, je ne vois pas pourquoi l'avoir fait boire et l'avoir droguée.
J'avoue être très surprise (et effrayée) face au soutien de toutes ces personnalités.
Pour ceux que ça intéresse, voici le témoignage de la victime : (oui bon, c'est People magazine)
http://www.people.com/people/archive/article/0,,20124052,00.html
Et le point de vue d'une américaine sur le soutien français : http://www.liberation.fr/culture/0101594011-pourquoi-en-france-vous-le-soutenez-polanski

Ichabod a dit…

Ce qui me sidère, c'est que tout le monde fasse semblant d'oublier ce qu'étaient les années 70 à LA, que ce soit dans le milieu du cinéma ou de la musique. Les apprenties starlettes et autres groupies de 14 ans, style Sable Starr, qui carburaient aux drogues et à l'alcool...bah, je suis juste surprise que ce genre d'affaires de détournement de mineure/viol n'ait pas éclaboussé plus de monde, par exemple, Jimmy Page, Johnny Thunder, David Bowie, Todd Rundgren, etc etc etc, mecs qui ont eu leur lot de nymphettes.
OK, Polanski est coupable de détournement de mineure, mais cette histoire avec est louche.
Et, au fait, c'est un mois et demi qu'il a passé en taule avant d'être libéré et de lâcher un monceau de blé à la mère de la victime. C'est seulement ensuite, après que le procureur ait decidé d'en faire un exemple et se soit vanté qu'il allait le coller au trou pour 50 ans, que Polanski s'est taillé vite fait.

dFlo a dit…

merci Ichabod pour ce dernier comment... je suis entièrement d'accord avec toi...
Et puis cette arrestation de Polanski 30ans après les faits alors qu'il a une maison en Suisse coïncide bcp trop avec l'affaire Obama :vs paradis fiscaux.

Related Posts with Thumbnails